• Vitriolée !
Vitriolée !

Vitriolée !

"Je retire mon nez et mon oreille avant d'aller dormir". Le récit poignant et le combat d'une femme défigurée au vitriol . Décembre 2009. La vie de Patricia Lefranc bascule dans l'horreur. En rentrant chez elle, elle est plaquée au sol dans le hall de son immeuble et son ex-compagnon l'asperge de vitriol (acide sulfurique). Le calvaire de la jeune femme durera plusieurs minutes. Elle sera brûlée aux 3e et 4e degrés sur 30? % du corps, dont la totalité du visage. «? À mon réveil, j'en ai voulu aux médecins de m'avoir laissée vivante? », raconte-t-elle. Mais Patricia est la mère de trois enfants, qu'elle adore. Il était exclu qu'elle abandonne la partie. Cette jeune femme à la voix douce et à l'humour inaltérable a relevé le défi de vivre, de se battre, de continuer sa vie. Elle lutte aujourd'hui pour retrouver son visage et en est à sa 97e opération. Elle se bat pour l'interdiction de la vente libre d'acide sulfurique en Europe. Ce livre est une histoire poignante, mais remplie de défis surmontés et de batailles gagnées. C'est le témoignage exceptionnel d'une femme volontaire qui donne, sans le savoir et le revendiquer, une leçon d'héroïsme. Voir la suite

  • 2930757345

  • Pixl

  • Temoignage Et Document

  • Temoignage Et Document